Tourisme et loisirs

La vallée du Haut Gesvres se révèle

Mis en ligne le

Au départ il y a le projet « Eau et Paysages », conduit par le Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire depuis 2013, une démarche globale visant à créer un lien privilégié entre les territoires grâce à un nouveau circuit touristique thématique autour de l’eau, depuis l’estuaire de la Loire jusqu’à la vallée du Gesvres en passant par le canal de Nantes à Brest. Sur Erdre & Gesvres, trois sites ont été choisis et ont fait l’objet d’aménagements paysagers et touristiques : L’étang du Choizeau, L’Observatoire à Vigneux de Bretagne et enfin le Parc du Haut Gesvres à Treillières.  Aujourd’hui, ce corridor écologique, la bien nommée Vallée secrète du Gesvres, se révèle enfin : naturelle, surprenante et entière. 

L’étang du Choizeau à Vigneux-de-Bretagne

Au cœur du bourg de Vigneux, face à la Mairie, le projet de réaménagement a été pensé pour permettre de faire le lien avec l’étang tout en créant un espace de découverte et de repos.

Ainsi, les abords du lavoir ont été optimisés, l’étang aménagé de gradins et passerelles tout autour, jusqu’à la création d’un ponton de pêche accessible aux personnes à mobilité réduite.

Enfin, la nouvelle placette, point de départ vers les circuits de randonnée de la vallée du Gesvres est devenue un espace privilégié pour les randonneurs, promeneurs du dimanche.

Ce site est par ailleurs équipé de stationnements vélo et d’un module en bois pour se reposer et pique-niquer. 

L’observatoire de la Vallée du Gesvres à Vigneux-de-Bretagne

Bien souvent à l’écart des regards c’est entre les bourgs de Vigneux et la Paquelais que s’ouvre aux curieux et depuis le chemin de randonnée, une des plus belles vues sur la Vallée. Un observatoire accessible depuis la route de la Paquelais (RD49) trône désormais sur les bords du Gesvres avec une scénographie sur le cours d’eau et la vallée. À proximité, la restauration d’une partie des berges a fait renaitre les fonctions écologiques de ce milieu, indispensable à la diversification de la faune et de la flore aquatique.

Ces aménagements aux objectifs pédagogiques permettent aux visiteurs de mieux appréhender les enjeux de la reconquête de milieux aquatiques sensibles.

La renaissance du Parc du Haut Gesvres à Treillières

Tout juste réaménagé, le Parc du Haut Gesvres propose une boucle botanique qui permet aux promeneurs de découvrir la diversité du parc et ses arbres remarquables, la pose de trois nouvelles passerelles sur le parcours facilitant la promenade en franchissant des cours d’eau rejoignant le Gesvres. Les enfants ne sont pas en reste grâce à une aire de jeux dont l’impressionnante structure bois, assure une parfaite intégration dans son environnement. Son ampleur, ses formes et les multiples activités proposées au cœur d’un espace réaménagé avec des tables et assises en font un terrain de jeux rêvé. Un parcours d’orientation proposé par la commune permet de découvrir le parc de manière ludique.

De l’œuvre « L’Echo du Parc » venue habiller la façade du château à l’installation « De l’autre côté du Miroir », l’artiste Tanguy Robert nous invite à redécouvrir, en image et en son, l’histoire de ce lieu. La commune poursuit de son côté la réhabilitation du château pour pouvoir à terme l’ouvrir au public.

Réinterroger le paysage, mettre en valeur ses pépites naturelles, tels étaient les objectifs du projet : à vous désormais, de Vigneux-de-Bretagne à Treillières, de vous promener et venir lever les secrets de ce site remarquable : la Vallée du Gesvres.