Environnement

Présence de buses variables dans le secteur de Ragon : alerte auprès des joggeurs et cyclistes

Mis en ligne le

La buse, espèce protégée, n’aime pas la vitesse. Elle s’attaque aux coureurs et cyclistes pour défendre les nids dans lesquels se trouvent leurs petits. Souvent ces « attaques » ne touchent pas les gens, c’est plus de l’intimidation. Mais il arrive de temps en temps que les serres, très pointues et acérées, touchent la tête ou les bras, et bien évidemment, cela peut faire très mal.

De mai à juillet, ce comportement animal s’explique par la période de reproduction et de nidification. Une fois les jeunes nés, la buse variable défend son nid contre les prédateurs.

Donc, coureurs et cyclistes, pensez à protéger votre tête et réduisez votre vitesse au cas où vous vous passeriez à proximité d’un nid de buse. En cas d’assaut, mettre les bras autour de la tête pour se protéger le visage.