Centre Communal d'Action Sociale

Le centre communal d'action sociale est une structure d'accueil, d'information et de soutien pour les personnes qui rencontrent des difficultés familiales, financières ou de santé.

Membres du CCAS

Membres du C.C.A.S. :

  • Monsieur le Maire
  • Elisa Drion
  • Maïté Béragne
  • Isabelle Grolleau
  • Alain Blanchard
  • Hélène Jalin
  • Nicole Brétéché 
  • Elisabeth Diridollou
  • Patrice Rossard
  • Yves Dupas
  • Joseph Truchon

Les domaines d'intervention du C.C.A.S.

Aides

Le C.C.A.S intervient auprès des personnes de la commune en attribuant des prestations en espèces et en nature :

Chèques d'accompagnement personnalisé (titre de paiement pour acheter des produits alimentaires et d'hygiène), aide d'urgence accordée selon une évaluation budgétaire réalisée par un travailleur social.
Titres de transports (aide accordée selon certains critères)
  Aide financière (prise en charge de facture EDF, eau, …) accordée sur rapport social,
  Subvention Classe Découverte, aide accordée aux familles qui ont un quotient familial inférieur à 700.

 

Renseignements : 02 40 94 52 42 
 

Aide légale

► Demandes d'aide sociale (aide à domicile ou frais d'hébergement des personnes âgées ou handicapées) : réception de la demande et constitution du dossier qui sera ensuite transmis au conseil général de la Loire-Atlantique.

Renseignements : 02 40 94 52 42
 

► Demandes R.S.A : pour savoir si vous pouvez bénéficier du revenu de solidarité active (RSA), faites une simulation en ligne sur les sites www.rsa.gouv.fr ou www.msa.fr.

Pour en savoir plus sur le RSA, composez le n°vert Loire-Atlantique (gratuit depuis un poste fixe) : 0800 844 044 du lundi au vendredi de 9 à 17 heures.

Aides aux personnes âgées

► Portage des repas : ce service s'adresse aux personnes âgées de plus de 60 ans et aux personnes à mobilité réduite. Il est également ouvert aux personnes malades ne pouvant assurer momentanément la préparation de repas.

► Téléassistance : partenaire du Conseil général dans ce dispositif, le C.C.A.S. reçoit les demandes d'abonnement des Treilliérains. 

En savoir +

 

► Noël des aînés : le C.C.A.S. organise chaque année en janvier le repas annuel qui réunit les personnes âgées de plus de 70 ans. Celles qui ne peuvent se déplacer reçoivent un colis de produits du terroir.

Le logement

Le CCAS accueille les familles en recherche d'un logement : remise des documents, réception et enregistrement des demandes de logement social,  collaboration avec les bailleurs sociaux pour l'attribution. 

Le CCAS est partenaire de l'association Trajet dans la gestion des trois logements d'urgence.

 

Dès 2014, deux logements ont été réhabilités afin de permettre l’accueil temporaire de personnes en situation d’urgence (séparations conjugales, sinistres...). Cette offre est venue compléter les 3 logements d’urgence gérés par l’association Trajet.

Renseignements : 02 40 94 52 42

Une mutuelle solidaire pour être mieux protégé

Face à un contexte croissant de déremboursement des soins par la Sécurité sociale, le recours à une mutuelle est devenu essentiel. Il est pourtant difficile de supporter ce coût mensuel supplémentaire pour nombre d’assurés. Raison pour laquelle de plus en plus de communes décident de recourir à un concept de mutuelle solidaire. C’est le cas à Treillières. Explications en six points.

1. Pourquoi une mutuelle solidaire ?

C’est un concept solidaire dont l’idée est simple : faire bénéficier les habitants d’une même commune d’un tarif préférentiel pour leur complémentaire santé en faisant jouer "l’effet de groupe". L’objectif in fine est de renforcer l’accès à la santé et d’accompagner les personnes isolées ou peu susceptibles de souscrire seules un contrat de mutuelle.

2. Quel est le rôle de la ville de Treillières ?

La ville s’engage à faciliter le rapprochement entre les organismes en capacité de proposer des contrats de complémentaire santé et les habitants, le tout dans un cadre sécurisé. À noter que les collectivités territoriales n’ont pas la compétence de souscrire des contrats au profit de leurs habitants, les contrats seront donc souscrits individuellement par les personnes concernées.

3. Comment parvenir à une mutuelle solidaire ?

Pour obtenir des tarifs préférentiels et des garanties adaptées aux besoins des habitants souhaitant souscrire une telle mutuelle, les communes démarchent des organismes de complémentaire santé, étudient et négocient des garanties et tarifs proposés. L’objectif est bien évidemment de sélectionner la mutuelle la plus avantageuse et la plus adaptée aux besoins des habitants.

4. À qui peut s’adresser cette mutuelle ?

Cette mutuelle à but solidaire s’adresse en priorité aux personnes pour qui le coût d’une mutuelle est lourd à supporter ou qui ne disposent pas de mutuelle obligatoire dans le cadre de leur emploi salarié : retraités, étudiants, demandeurs d’emploi ou encore auto-entrepreneurs. Toutefois, aucune condition n’est requise pour y souscrire, si ce n’est d’être résident de la commune.

5. À quoi ressembleront les prestations de cette mutuelle ?

C'est un produit complémentaire santé responsable, de qualité et à un coût modéré, sans délai de carence, sans période de stage ni questionnaire de santé. Les tarifs sont fonction de l’âge et les prestations précisent les modalités de prise en charge des dépassements d’honoraires des médecins et le montant comme les délais des remboursements.

Contact : CCAS, espace Atout’Âge, 59 bis, rue de la Mairie ; 02 40 94 52 42 ; ccas@treillieres.fr

Informations annexes au site